Sélectionner une page

Ventilation

Ventilation

Définition

Par ventilation mécanique, nous entendons a priori une ventilation non invasive (VNI), c’est-à-dire l’ensemble des techniques d’assistance ventilatoire dispensées en l’absence de dispositif endotrachéal tel que l’intubation ou la trachéotomie.
Elle consiste à assister la respiration spontanée à l’aide d’une machine appelée « ventilateur », le support ventilatoire apporté par le ventilateur est appliqué aux patinets par l’intermédiaire d’un masque nasal ou facial ou des embouts buccaux. Le traitement par la ventilation non invasive (VNI), lorsqu’il est bien suivi, permet d’être moins essoufflé, diminue la sensation de fatigue, permet de faire plus d’efforts et d’avoir une activité physique, améliore le sommeil et la vigilance pendant la journée. Il vous rend ainsi plus autonome dans votre vie quotidienne et surtout, prolonge votre espérance de vie.

La ventilation non invasive assiste la respiration du patient en :

  • Fournissant les bonnes pressions inspiratoires et expiratoires ou les volumes courants nécessaires pour soutenir les besoins respiratoires individuels ;
  • Participe à optimiser le recrutement des alvéoles collabées.
  • Améliorant la ventilation minute alvéolaire;

Les bénéfices de la ventilation non invasive

    • Facilite les activités quotidiennes. Un traitement VNI efficace peut aider les patients à augmenter l’utilisation de la capacité pulmonaire. Cela permet de réduire l’effort respiratoire  et rend les activités courantes plus faciles.
    • Soulage divers symptômes. Les céphalées matinales, la fatigue diurne et les essoufflements sont certains des symptômes quotidiens susceptibles d’apparaître à cause des faibles niveaux en oxygène (O2) ou de l’accumulation de dioxyde de carbone (CO2). En contribuant à normaliser les niveaux de CO2et d’O2 dans le corps, le traitement par ventilation non invasive aide à soulager les symptômes dans la durée pour améliorer la qualité de vie des patients.
    • Peut réduire les durées d’hospitalisation et éviter l’aggravation des maladies. Les patients traités par ventilation non invasive ont tendance à passer moins de temps à l’hôpital. En garantissant une ventilation appropriée, les patients sous VNI peuvent éviter les insuffisances respiratoires. Souvent prescrite pour les traitements à domicile, la VNI est à la fois pratique et efficace.

    Indications appropriées

    • Insuffisance respiratoire restrictive,
    • Déformations pariétales thoraciques,
    • Maladies neuromusculaires lentement ou non progressives,
    • Syndrôme obésité – hypoventilation.

    Indications discutées

    • Maladies neuromusculaires rapidement progressives,
    • La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), DDB et mucoviscidose.